• Les rencontres avec les enfants sont toujours des moments privilègiés. En général ils sont contents de poser pour la photo
    Photo Jean-Marc

    votre commentaire
  • Il est midi, la pause repas s'impose !
    Assis sur un muret (et pas sur un mur à mani !) nous allons bientôt sortir les "gamelles repas".
    Photo Jean-Marc


    votre commentaire
  • A 4 ou à 5 avec appel au roi, le tarot est une activité pratiquée chaque fois que celà était possible. 
    Sous la tente, au réfectoire ou plus rarement comme ici en plein air les parties étainet passionnées et passionnantes.
    Michel, fait attention tu vas faire une fausse donne ! 

     


    votre commentaire
  • Dorjee, guide de la petite troupe.
    Personnage le plus important dans la hiérarchie de l'équipe Ladakhie.

    Il managera son groupe avec diplomatie, sympathie et efficacité.

    Très attachant, Dorjee a expliqué les particularités du pays, du parcours, de la faune... Dans un anglais certes approximatif, mais qui convenait bien à notre pratique.

    Victime d'un mal de dents tenace, il devra attendre sans jamais se plaindre, le retour à Leh pour consulter un dentiste.
    Résultat, la dent fautive ne lui fera plus de misère, elle a tout bonnement été arrachée !
    Photo Jean-Marc

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Il fait toujours froid dès que le soleil se couche.
    Les lainages confectionnés par les femmes Ladakies rencontrées sont les bienvenues.
    Jean-Marc, Blandine, Joelle et Marie ont leur bonnet.
    Les chaussettes trouveront bientôt acquéreur.
    Photo Jean-Marc


    votre commentaire
  • Pendant notre séjour à Leh, nous avons rencontré Mara, Suissesse formidable expatriée au Ladakh ou elle a choisi de vivre telle une Ladakhie.

    Mara est tombée amoureuse de cette région du monde, elle a créé une association pour venir en aide aux enfants handicapés physiques et/ou mentaux.

    Gamyul Phanday Tsogspa, c'est le nom de l'association (Gam signifie éloigné, Yul village et Phanday bien-être) vient en aide aux enfants handicapés du Ladakh ainsi qu’aux villages éloignés de cette région de l’Inde située dans l’Himalaya.

    L’association a deux objectifs :

    • apporter une aide concrète aux enfants handicapés. Mara est enseignante spécialisée, elle travaille avec une dizaine d’enfants handicapés physiques et mentaux âgés de 6 à 16 ans. Elle se rend dans des familles et également dans une petite institution prévue pour l’accueil de ces enfants.
    • aider les habitant-e-s de villages rarement atteignables par la route et situés au-dessus de 4000 m à développer leur vie sociale, éducative et économique. L’aide apportée est déterminée dans le temps afin de ne créer aucune dépendance.

    Actuellement Gamyul Phanday Tsogspa entend développer davantage son secteur réservé aux enfants souffrant d’un handicap physique et/ou mental.

    Retrouvez la suite sur le site de l'association : http://ladakh-phanday.org/


    Si vous ne savez pas à qui offrir vos dons caritatifs,
    pensez à son action en faveur de ces jeunes et des populations.

    Photo Sandrine


    votre commentaire
  • Petite odeur aigrelette et forte chaleur !
    Le feu de camps préparé par nos kitchen boys réchauffe les corps comme les esprits.
    Moments de convivialité partagée entre tous.

    Photo Jean-Marc


    votre commentaire
  • Avant dernier campement.
    4 700 mètres d'altitude.
    Stenzing et ses camarades ont collecté des bouses de yack pour nous offrir un feu de camps.
    Photo Jean-Marc

    votre commentaire
  • Tenzing aux cuisine.
    Photo Jean-Marc

    votre commentaire
  • Andhus notre cuisinier affairé à la confection des plats du diner.
    Les kitchen boys servent les repas, mais ils aident également notre cook à la réalisation des plats.
    Photo Jean-Marc

    votre commentaire
  • Le tea time servi à 6h00 par nos kitchen boys, les tentes sont démontées, les sacs sont prèparés, il est désormais 7h00, l'heure du petit déjeuner.
    Nous nous retrouvons dans la tente réfectoire (qui vient d'être libérée par l'équipe Ladakhie qui y a passé la nuit).
    La "table" (cantine servant au transport des victuailles) est servie.
    Au menu, thé, café, lait, omelettes, galettes, miel, confiture...
    Photo Jean-Marc
     

    votre commentaire
  • Le "casse croute" de midi est frugale.
    Un oeuf cuit dur, une pomme de terre, une pomme, une tranche de "fromage" à toast, un "crunch/munch" (même les friandise sont des copies !), une boisson aux fruits (date limite de fraicheur "défraichie") et un chapati.

    Un équilibre entre les "petit" mangeurs" et les "morfales" à permis d'équilibrer les parts...
    Et tout le monde a pu attendre le repas du soir sans trop de crampes d'estomac.

    Photo Jean-Marc


    votre commentaire
  • Assis en tailleur, à genou, accroupis, debouts... difficile de trouver la bonne position pour le diner.
    Photo Jean-Marc

    votre commentaire
  • La soupe dans une main et une boisson "non identifiée" dans l'autre.
    Stenzing et Sandrine trinquent sous le regard de Thierry.
    Dominique et Monica continuent leur conversation.
    Les frontales sont de rigueur.
    Photo Jean-Marc

    votre commentaire