• 18 marcheurs "occidentaux"
    1 guide
    1 cuisinier
    4 aides cuisinier
    4 horse men
    et...
    22 chevaux

    Notre périple n'aura rien de confidentiel, la troupe est imposante.

    (Pour le détail, voir "ALBUM" sur le coté gauche)
    Photo Jean-Marc


    votre commentaire

  • Nos sacs de voyage sont prêts à être conditionnés pour être transportés par les chevaux.
    Le tas est impressionnant.

    Nous ne garderons dans nos sacs personnels que le nécessaire à la journée de marche.
    Effets personnels, gore-tex, rechange, crême solaire, jumelles, appareil photo et ... la gamelle du midi.

    Chaque jour, au départ de l'étape nous recevrons cette gamelle.
    Au menu, une pomme de terre cuite à l'eau (ou une carotte), un chapati, une lamelle de fromage à toast, une pomme et un jus de fruit.
    Un peu frugal pour certains, un peu trop pour d'autres.. les échanges équilibreront toujours les rations en fonction de la faim de chaque convive.

    1 commentaire

  • Les chevaux de la caravanes sont au RDV.
    En attendant leur chargement, ils profitent des rares aliments présents sur le sol.
    Ils transporteront nos sacs, le campement, la nourriture, les ustensiles de cuisine, le carburant pour les réchauds et ... tout le reste.
    Ils seront "drivés" par quatre "horse men" sympathiques et compétents.

    votre commentaire

  • Les premiers hectomètres se déroulent sur un terrain relativement plat.
    Nous longeons le fleuve principal du Ladakh : L'Indus.
    Fleuve mythique, il a déjà parcouru près de 500 km depuis sa source, il lui en reste ... 5 000 ! 
    Il irrigue ses rives et permet la vie et l'éclosion de la végétation.
    Le reste de la vallée est une immensité désertique.

    votre commentaire

  • Univers minéral grandiose.
    Nous quittons progressivement la vallée de l'Indus et commençons lentement à monter.

    votre commentaire

  • Le chemin devient plus étroit.
    Nous sommes engagés dans une vallée plus encaissée.
    Un peu de végétation borde notre route.

    votre commentaire

  • Les premiers "pics" et autres sommets apparaissent.
    Ce n'est que le début d'un long cheminement bordés de ces géants.

    votre commentaire

  • Premier camping.
    La pancarte est accueillante et prometteuse.
    Pour les "tea, stall and cold drink", Andhus, notre cuisinier devra se débrouiller avec ses propres ressources. Heureusement il a tout prévu. Nous aurons même droit à des "frites" lors d'une des dernières étapes.
    Attentionné en plus d'être discret et sympathique, notre "cook".


    votre commentaire

  • Premier campement.
    Les tentes sont montées, chacun prend place.
    On commence à comprendre que la nuit va être fraiche.

    Les chevaux vont et viennent à travers les tentes. Ils en feront de même tout au long de la nuit.
    Les sonnailles et autres clochettes qu'ils portent tiendront une partie des marcheurs éveillés.
    Les horse men auront la délicatesse de les oter les nuits suivantes.

    Premiers dilemmes également pour l'absorption de liquide :
    Est-il préfèrable de boire du thé pour se réchauffer et se relever la nuit par une température glaciale ?
    Est-il préfèrable de s'abstenir et rester bien au chaud dans le duvet sans avoir à sortir satisfaire un besoin naturel ?

    "That is the question ! And it's un good question !"

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique