• 06H00 - L'heure du réveil et du Tea Time.
    Chaque matin Stopden et les 3 autres "kitchen boys" se léveront aux aurores pour nous préparer et nous servir le thé matinal.
    Courageux les garçons !

    06h00 - Réveil et tea time
    07h00 - Petit déjeuner
    08h00 - Départ pour l'étape
    C'est le rythme journalier de nos petits matins


    votre commentaire

  • Gambo et Stopden sont de vaisselle ce matin.
    Chaque jours, ils alterneront avec Stenzing et Tenzing.
    Le soleil est encore masqué est la température extérieure et encore au plus bas !
    Les mains dans l'eau froide nos amis ne semblent pas souffrir de l'onglée que nos mains d'occidentaux ne manqueraient pas de contracter dans ces conditions.

    Mais comment font-ils ?

    votre commentaire

  • Derniers préparatifs avant de quitter le campement.
    Les "horse men" regroupent les bagages.
    Ils "Ensachent" une partie des ustensiles de cuisine et les stocks de nourriture dans des sacs de toile.
    Leur responsable "Tamdhu" soupèse chaque sac et définit les charges de chaque cheval.

    Le départ est proche.

    votre commentaire

  • Le camp n'est pas encore totalement démonté, la tente réfectoire sera pliée par les accompagnateurs.
    Déjà la troupe est en mouvement.
    Emmenée par Blandine, Josy (masquée par Blandine, mais dont on reconnait le mollet découvert par son corsaire), Serge et Monica (Sandrine ne doit pas être bien loin !) attaquent gaillardement le sentier.

    votre commentaire

  • Le pourcentage de la pente augmente.
    Les bâtons de marche sont alors bien utiles.
    Jean-Marc et Jo mène la troupe. Ils précèdent Christiane, Denis et Joëlle.


    votre commentaire

  • La troupe est désormais disséminée sur la montée du col.
    Chacun a adopté son rythme de croisière.
    RDV au sommet.

    votre commentaire

  • Comme les autres, Marie, immortalise son premier 5000
    Vigilante à ne pas trop s'exposer au froid, elle reste bien calée à l'abri du vent.

    Il ne fait pas bon redouter le froid à cette altitude ! Clin d'oeil


    votre commentaire

  • Si nos corps d'occidentaux redoutent le froid, ce n'est manifestement pas le cas de nos accompaganteurs !
    Stenzing est arrivé aux col seulement vétu de son jean et de son sweet, son écharpe autour du cou.
    Il acceptera tout de même volontiers le bonnet et les gants-mouffles que Thierry lui "prêtera".
    Prêt "définitif", c'est avec fierté et satisfaction que notre ami portera ces effets durant tout le reste du trekk.

    1 commentaire

  • Il fait froid à plus de 5000.
    Jo pose pour la "postérité".
    Avant cette prise de vue, il a pris soin de se protéger du vent glacial.

    votre commentaire

  • Premier 5000 (5004, précisément) pour la quasi totalité de la troupe.
    La joie d'être à cette altitude est perceptible.
    Le V de la victoire pour Thierry.
    Comme beaucoup, il partait dans l'inconnu. 

    votre commentaire

  • L'effet de l'altitude se fait sentir.
    A droite, Marie est frigorifiée.
    Au centre, Jean-Marc, accroupi, prend le temps de s'habiller chaudement.
    Denis placide et expérimenté jette un oeil sur la troupe et conseille les arrivants.
    Michel découvre le mal des montagnes !
    Aie, aie, aie... Mal à la tête !

    votre commentaire

  • La caravane arrive au col.
    Elle a quitté le campement une bonne heure après les marcheurs.
    Le pied ferme et le sabot assuré les petits chevaux vont bon train.
    Nos accompagnateurs veillent sur le bon ordonnancement.
    Chaque bête a sa place dans la file et la garde avec vigilance.
    Quelques ruades viennent rappeler aux impétueux que le respect de l'emplacement est de rigueur.

    votre commentaire

  • La montée a été rude et les bagages ont bougé.
    Il ne s'agit pas que les chargements déstabilisent les bêtes pendant la descente.
    Les "horse men" réajustent les fardeaux sur le dos des chevaux.

    votre commentaire

  • Nos accompagnateurs ne dérogent pas à la tradition.
    Ils accrochent leurs drapeaux à prières.
    Le mouvement du vent dispersera les écrits qui y sont imprimés.

    Le soleil et la pluie les délavent progressivement, emportant au ciel les pensées positives des prières.
    Les bouddhistes croient que lorsque le ciel sera plein de ces bonnes pensées, la paix et l'harmonie règneront sur terre.

    Pourvu qu'ils aient raison !


    votre commentaire

  • La caravane nous a dépassé au col.
    La descente vers Skiu est engagée, elle prendra plusieurs heures.

    jean-Marc, Jean-Kamikaze et Thierry partis en "éclaireurs" suivront ses traces de pas lorsque le doute sur le cheminement s'installera et que l'inquiètude sur la destination finale les taraudera.
      

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique